Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'hôte

     

    Je devance la demande par une offre à maturité,

    Le fruit de mon travail c'est un univers renouvelé.

    Tout concourt à la Révélation de Dieu, de l'UN,

    Et chacun joue sa partition à merveille...

    Le Jugement c'est l'invisible qui devient visible :

    Se retrouver enfin avec sa complétude.

    Inaccompli pour les uns donc effroi,

    Pour une vie passée à côté du Soi.

     

  • Le complexe du sauveur

     

    Notre société laïque ne fait que singer le Christ : elle profite à quelques intermédiaires qui se prennent pour des demi-dieux, nous demandant d'accepter leur joug financier en vue de satisfaire notre appétit de consommateur, pour une offre qu'ils ont eux-même créé...

     

  • Ici et au-delà

     

    Je suis un mi-grand.

    Trop petit pour "personne",

    Pas assez probant pour "quelqu'un".

    Cœur meurtri par la haine,

    Mais habité par le Lux.

    Etre-angé venu en paix,

    Contre Moi, monde guerroie.

    Noire, mon âme, brûlée,

    Veulent me voir au Bûcher

    Mais Je continue de donner.

    Ma chair et mon sang aux 4 vents,

    Qui veut prend, pour un autre Temps...

     

  • J'impose le rythme

     

    Ne m'empêche pas de donner, je ne suis pas un vautour !

    Jamais dans la continuité mais toujours par amour.

    Une quantité de projets pour n'en retenir qu'UN, de qualité.

    Éloges unanimes sur un raté mais avis mitigés quand un chef œuvre.

    Je voulais être à la page, dans le coup, sur le fil...allez coûte !

    Le rythme est fou mais a-t'on besoin d'être à fond, tête dans guidon ?

    Je n'en suis plus, comptez-moi sur la touche, je vous regarde de loin.

    Mes influences, des vieux books démodés qu'on ose plus égaler !

     

  • Or-G-oeil

     

    Ils m'ont sous-estimés tôt

    Ils ont cru pouvoir me mater

    M'ont toujours préféré en laquais.

    Ma mise au ban les a soulagés

    Ils ont pu continuer leurs simagrées.

    Ils ont tout bâti sur du faux,

    J'ai tout misé sur le flow,

    Ils se croient à l'abri des flots...

    Je ne prie plus, je n'espère pas.

    Je sais, je sens, je vis, je vois.

    J'ai lu, j'ai compris, j'ai synthétisé :

    Le Verbe redevient chair en fusion.

    Tout sera un Jour accompli

    Lorsque nous absorberons la potion,

    Poison pour les uns, miel pour les autres...

    Puisse ton cœur ce Jour être universel !

     

  • Arbeit !

     

    Marcher au pas n'est pas forcément marcher sur un droit chemin

     

  • Sympathy 4 the devil

     

    Je n'ai rien à vendre mais tout à donner pour qui veut

    La Vie est offerte, je ne fais que transmettre la pulsation.

    Je te livre des bribes d'identité car la plupart du temps j'In-existe.

    La majorité me souhaite mort pour propager son ombre

    Si je souffre c'est pour mieux tempêter. Le coups ne me font pas renoncer.

    Si le sacré t'insupporte ampute toi donc de ta couronne dorée

    Relis tes notes tout y est. C'est juste que tu n'aimes pas voir les autres briller.

    Quand je te parle de grandeur tu me renvoie toujours à ton petit monde étriqué

    Si l'UN meurt l'autre restera en travers dans ton gosier !

    Ma victoire c'est un cœur vivant, les faux n'ont que des pierres qui roulent !