Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'Un signe du Temps

 

Je suis sans illusion sur ce monde,

Dieu mon salut pour le confondre.

La plupart des cœurs marchent à-vide,

L’Humanité c'est aussi et surtout le n'Ombre.

Des élus, lumin-eux, sont touchés d'acédie,

Parcours sinueux d'un siècle où tout est possible.

Les biens guidés sont-ils les mieux lotis ?

Les craignants-Dieu sont-ils tous à l'abri ?

Bienheureux l'enfant qui sait et sent,

Celui dont le cœur est en joie malgré l'atonie.

 

Les commentaires sont fermés.