Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le partage

 

Il n'est que personnes, sable mouvant,

Rien qui résiste durablement au temps.

Une joie durable décourage le quidam,

Le doute est multitude, la certitude solitude.

J'écris pour l'anéanti, le moins que rien, l'inadapté :

N'échappera au joug que le gracié de dieu.

Je parle aux vents, amis des murs fissurés,

Je parle l'esprit de ce temps, l'eschaton-logos.

Il ne restera de l'humanité que les coeurs flamboyants,

Ceux qui auront eu souci d'accueillir l'être-angé.

 

Écrire un commentaire

Optionnel