Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Cow vide

 

L'étau se ressère, la gouverne ment,

Co-labos, rats-plaplas, tactique du serpent !

Se goinfrer reste permis, le mépris aussi,

Le veau d'or c'est la flicaille de l'esprit.

J'ai plus peur pour eux concernant l'Heure,

Ils mésestiment la menace intérieure...

Derrière leur maisonnée pas de sécurité,

Le feu du dedans, irradiant, va les calciner.

Corps, mimiques, attitudes cleans ?

A mesure que l'extérieur fascine et décline...

D'abord les coeurs aveuglés, ensuite les prédateurs,

La guerre est contre les pauvres en esprit.

J'en termine sur le vide empli de leurres,

Demain n'enfantera que sa soeur la peur.

 

Écrire un commentaire

Optionnel