Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Royaume

 

Je laisse les morts voter pour les morts,
L'inimportant ne mérite aucun regard.
Le chaos organisé ne me fait pas peur,
C'est vos demeures qui finiront dévastées.
Psychose de masse pousse à choisir son camp ?
Invisible avec l'Ouvert, je ne porte pas d'oripeaux.
Quand tu jeûnes au monde, Dieu seul te recueille,
Pour beaucoup l'amitié reste conditionnelle.
Temps optimisé, de cette lubie j'ai la nausée,
Stop le monde quand j'opère un retour sur Soi.

 

Écrire un commentaire

Optionnel