Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-Plume

  • Cheminement

     

    Ma patience a des limites,

    J’œuvre à une réussite différée.

    Encaissement du joug mais

    Bouillonnement explose le verrou.

    De honte à joie : conscientisation,

    Le corps sert l'esprit, matière-lumière.

    Te Manque une donnée pour comprendre.

    Révélée, le puzzle s'assemblera.

    Multiples sont les voies christiques,

    Le cœur est l'épicentre de toutes.

    Un être et des sous personnages,

    Comme en rêve des étapes vers Soi.

     

  • Matrie ciel

     

    Ne rien attendre, montrer,
    Parce qu'on est plein, aimé.
    Toi suffisant, moi relié :
    Verticalement imbrisable.
    Eschato
    n-logos,
    Voix décorporée,
    Économe, vu l'ère.
    Briller, à tout prix ?
    Je rayonne, je suis,
    Joie alentour, un centre.
    Futur en pré-vision,
    Je touche l’Archétype.

     

  • Science infuse

     

    Tu connais sans co-naître,
    L'arbre et la pomme t'ont séduit.
    Tu avances fort de ta valeur,
    Ta renommée toute extérieure.
    Bon vivant à l'ivresse tue,
    L'autre te craint ou tu le tues.
    Face au mystère tu restes coi,
    Dans ta geôle il fait très froid.
    Tu chutes en voulant tout saisir,
    Tu ne peux expliquer l'au-delà.

     

  • Types ontologiques

     

    Ignorance et abêtissement, les mamelles de la Bête,
    Pensées rances et abrutissement, son armée légion.
    Culture et co-naissance, la saveur des messiés,
    Rupture et conscience dans les yeux des nouveaux-nés.
    L'argent ruisselle pour qui chérit le monde moderne,
    Ils veulent tout sans remercier ni nourrir l’intériorité.
    La parole se putanise et se confond avec l'Institution,
    Discernement biaisé sur ce chemin vers le néant d'être.

     

  • Cela

     

    Une vérité ontologique questionne le Réel,
    S'actualise un Principe organique, le Vivant.
    La vision du Co-naissant est un discernement,
    A travers l'espace-temps transparaît l'intentionnel.
    Christ et karma, influence du livre de la destinée,
    Nous sommes des ponts, des aides, des potions :
    Quand de joie nous irradions, fleurit le monde,
    Une intelligence est à l’œuvre pour qui pressent.

     

  • Etre repère

     

    Se souvenir d'une vie intérieure,
    Ensemencer la noirceur et voir,
    Régénérer les cellules à la Source,
    Nouer relation avec le Co-naissant.
    Extirper Dieu des livres et du néant,
    Mouvement et repos, la Vérité.
    L'homme ruse, semble mature,
    S'effondre l'édifice sans l'unflux.
    Votre poison a effacé le paraître,
    Le suicide social a révélé le Maître.

     

  • Une vie au-dessous de l'ego

     

    L'abstraction n'est pas mon chemin,
    Egotrip va avec faiblesse narcissique...
    Je code mais tout peut se pressentir,
    Pour me saisir, besoin d'un oeil neuf.
    Confiance et doute, jeu d'équilibriste,
    Même souffrant, reste l'Un certitude.
    Pas la gnaque, je perds tout le temps,
    Toujours faire ses preuves, épuisant !
    Hors jeu, je connais le rappel à l'ordre,
    Ma mystique, une folie pour le commun !