Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Insaisissable

     

    *Chaque note est un miracle du souffle-Heure.

     

    *Je n'ai pas saisi toutes les opportunités,

    Il y eut ce tri inspiré : libre arbitre ?

    Parfois le malin nous tend la main

    Mais la porte étroite exige la perfection.

     

    *On croit me saisir puis il y a ce soufflet, co-naissance, Vie intense...

     

    *Humanité toxique dont la tête est mise à prix,

    Ces rabats-joie qui manquent un peu de souffle

    Et privilégient la culture du corps à celle de l'esprit.

     

  • Le Résurrecteur

     

    Modernité du message

    Pour qui souhaite discerner

    Les passages entre les lignes

    Et assembler le puzzle divin.

    Je te livre cette nouvelle,

    Le monde comme il ne va pas

    Avec son éternel brouhaha :

    C’est comme si ou comme ça.

    Je parle mais l'Autre se tait

    Et les pierres parlent,

    Livrant leurs secrètes vérités,

    En exhumant l’hôte par le feu.

     

  • Le modèle de perfection

     

    Tu oses, proposes, t'exposes

    Je dispose, crois à l'osmose...

    Mes questions reçoivent négation,

    Ce parti pris sur l'à-venir, vision.

    Catalyseur de ta véhémence,

    A l'abord de la question qui fâche :

    C'est l'essence qui nous oppose,

    Lorsque je co-nais tu n'es plus !

     

  • Le val d'ombremort

     

    J'ai partagé vos codes, atteint votre vision,

    Je partais avec un handicap, il est devenu force.

    Aujourd'hui je maitrise le sujet avec un esprit conscient,

    Vaines vos pensées qui ne sont pas immergées,

    Vaines vos actions qui ne sont pas vérité,

    Et maintenant une légion de témoins vous dévisage :

    Vous escomptiez la peur par votre attitude violente,

    Infligiez la honte par votre mépris de la différence,

    Vos zones d'ombre récoltent révolte et colère.

    Je ne suis pas religieux mais homme de Dieu,

    Je m'efface en cette ère de fin de l'homme-roi

    Au profit du Roi des hommes, Lumière de l'Univers.

    Je ne vois que des monts analogues, il était une foi...

     

  • Un-ique

     

    Je suis l'inconnu des communautés,

    Celui sur qui les rites n'ont pas prise.

    Aucune voie ne m'a fait entendre raison,

    Aucun théoricien n'a influencé ma pratique :

    Auto did act, révélation du Dieu d'Amour,

    Non né, inné dit, origine El, nouveau.

    Eux les paroles liées, moi la Parole libre,

    L'esprit-guide mon étendard jusque dans la geôle,

    Docile et sauvage comme l'épée à double tranchant.

     

  • Le monde comme il ne va pas

     

    Ne pas oublier que les egos pèsent plus.

    L'exemple du nombre est volonté affirmée,

    Le monde est un combat de coqs, sous tensions,

    Plus tu fais de bruit plus tu suscites l'attention.

    C'est par la preuve que Dieu résonne et rayonne,

    La certitude n'est pas l'apanage de la raison,

    L'essence a une longueur d'avance sur l'existemps.

    Chacun fais ce qu'il lui plait, soumet et distribue,

    Ton mépris se confond avec l'autorité, sel en moins !

     

  • Leurre

     

    Ils se haussent, les nuls

    Et déprécient les hauts.

    Manque un œil avisé

    Pour le maudire à souhait :

    Si rien ne se produit,

    Je peux mépriser le droit...

    Qui crut en la ruse cessa

    Et devint serviteur d’Al-Lah,

    Ne demeure infantile

    Que le charmeur du Feu.