Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La nuque raide et l'épée

 

Les gouvernéants sont sans cœur, dénués d'affects,
Ceux qui les choisissent demeurent privés de vision.
Pour tromper ils singent le vocable des sages, lumin-eux,
En vérité pacte avec l'ombre et l'inconscient collectif.
D'aucuns attendent une théocratie, royaume messianique,
D'autres une guerre de religion pour laver l'affront.
L'apocalypse signe l'inversion des rangs,
Le dévoilement des essences et des intentions.
Tant que la norme sera de leur côté,
Ils nieront et pillerons autant qu'ils le voudront.
Mais la joie profonde ne peut nous être ôtée :
La vérité pointe toujours le bout de son nez !...

 

Écrire un commentaire

Optionnel