Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-Plume - Page 5

  • Méconnaitre sa valeur

     

    Un trésor dans la cuisine mais les yeux plus gros que le ventre.

    Il existe un palier en deçà duquel s'exerce la violence des riches.

    Le Trésor découvert n'exclut pas le partage : un ventre cuisinier.

    Le palier des pauvres est ouvert à tous mais le riche le salit en sortant...

     

  • Agent secret

     

    Des hauts débats, des bas déo,

    Le parfait projette l'ombre

    Et voit le mauvais partout.

    Déifier c'est porter trop lourd,

    Le lendemain plus bas que terre

    Bon pour un séjour en enfer...

    Jésus est un frère en humanité

    Faites-en un Fils il sera jalousé,

    Un Dieu ? Il finira sacrifié !

    Le commun des blancs seings ?

    Partager pour l’élévation,

    Édifier pour la sanctification,

    Être un générateur de symbole,

    Et coder pour protéger la Matrice.

     

  • Matrix

     

    Le mystique vit souvent hors des clous et pourtant...
    Esseulé, méprisé il côtoie rarement le règne de la quantité mais
    Il lui suffit de toucher l'essence ciel et l'esprit Saint fait le reste :
    Innervés en profondeur les adorateurs du Vivant !

    La niche déstabilise et insécurise les renégats.
    Peu naissent underground et finissent hors la loi...
    Le piège n'est que la reconnaissance du sujet :
    Pas d'apitoiement sur soi, ce monde n'existe pas !

     

  • Sens dessus dessous


    Je représente les sans intérêts, les méprisés.
    Les mis au ban, les bancales, les différents,
    Ceux dont le cheminement est singulier.
    Il y a les lois des bâtisseurs et celles des créateurs :
    Aucun jugement ne contraint ni ne contient l'infini.
    La pierre angulaire révélera l'unité des boiteux,
    Les sans valeur aveugleront l’œil terne des premiers.

     

  • Abaddon

     

    Je ne suis plus façonné par l’État et sa violence endémique :

    Mépris de classe, déni du sacré, repli communo-raciste,

    Ces élus-minés tout extériorité qui délaissent l'Intérieur,

    Ego-centrées leurs préoccupations, arrivant en sauveurs...

    T'identifier te donne une force, une légitimité, un sens.

    Tu deviens bon soldat, prêt à penser, corvéable à souhait,

    Ta vie se passera sans encombres mais sans saveur ajoutée,

    Tu reproduiras une droiture faite de bric et de broc, colmatée.

    Rien d'ontologique dans cette vie de pis-aller, la mort assurée !

    Souviens-toi, s'il est encore temps, de l'Homme et ses symboles...

     

  • Chut...


    Je vous laisse les honneurs, le bruit et la fureur,
    Chacun sa place, son tour, son heure de gloire.
    Au sein des différences je représente l'Esprit,
    Une voix dissonante qui n'est pas liée à un corps,
    Raison pour laquelle ma révolution se fera entendre.
    Babylone est en feu et souhaite propager le brasier
    Mais c'est de l'intérieur que viendra le Pyro-man
    Pour que l'engeance ne puisse plus se perpétuer.

     

  • Autodestruction

     

    Je suis lourd de ton inaccompli.
    Le porte-Heure a bon dos
    Et les souffles tournent impurs.
    On prie plus l'image que l'icône,
    Défend avec verve plutôt que Verbe.
    Esprit et Vérité clame l'estropié :
    L'homme se tourne vers l'orgue-Oeil
    Inspire et dénie son propre reflet...