Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-Plume - Page 3

  • Du savoir et de la co-naissance

    *Dès qu'il se sent maîtriser technique ou concept, l'homme élabore toute une théorie :

    Orgueil-eux de se croire indispensable, manque la plaque commémorative...

     

    *Il faut être idiot ou mendiant pour écouter une parole de seconde main !

    Les mêmes se font herméneutes alors qu'ils n'ont saisi qu'une petite partie…

     

    *Beaucoup brodent en périphérie quand il s’agit d’emprunter un rayon vers le centre,

    Ainsi ceux qui se contentent de conjectures au lieu de s’abreuver à la Source originelle...

     

    *Le complexe du sauveur s'amenuise au fur et à mesure que l'on doute d'être sauvé.

    L'histoire de la poutre et de la paille sera d'actualité jusqu'au clin d'oeil final de Dieu...

     

  • Key of life

    Le premier arrivé sera le premier servi et le plus offrant le mieux reçu...

    Servir son prochain, endurer comme encaisser, foi d'un fol en Christ !

    Si "ça" pense eschatologie n'est-ce pas l'essence de toute prophétie ?

    Ce thème m'obsède au point de somatiser et ce temps qui se dérégle...

    L'angoisse est mon lot, le jeûne prolongé liquefie mes os, coeur qu'on trie,

    On me presse pour des mondanités alors que je lutte pour rester en vie.

    Terriblement vivant ce monde, lorsque l'on agonise : la mort n'est pas la fin !

     

  • Past away

    "It's just me, myself and I"...

    An I for an eye upon you,

    Their freedom is slavery,

    Most claim the chains.

     

    Your world is mine too,

    My dream'll come true,

    Third eye's watching you,

    So can't hide anymore !

     

    You, several ; we, One.

    Guess strength come from...

    Up and down, swords,

    Just because we are not !

     

  • Epi phénomène

    "Dieu a deserté ce monde et l'homme doit se débrouiller seul pour son salut" !

    C'est ce que pense la majorité des habitants de la planète face aux tribulations,

    Peuple sans foi, sans endurance et discernement, quant aux signes des temps !

     

    Génération méchante et adultère en demande d'une preuve qu'elle ne perçoit pas,

    Pour la simple et bonne raison que son organe de vision est à l'état d'embryon.

    On ne peut bafouer les liens de Dieu d'un coté et espérer Son soutien de l'autre.

     

    Dernières nouvelles d'ici bas : s'étonner du temps, de la violence et de l'argent roi,

    On mange, on boit, on pense mariage, on fait feu de tout bois pour un peu de joie.

    Un nombre restreint de métanoia, les Fidèles d'Amour, qui attendent le retour du Roi...

     

  • Procuration

    Ils cherchent et sont bien proches mais ils ne trouvent pas.

    A ce jeu de cache-cache ils brulent mais ne le sentent pas.

    Aveugles dans l'imaginal, ils laissent leur double en suspens,

    Ils courent après un ponte sans devenir ce pont reliant au ciel.

    Comment peuvent-ils espérer La rencontre sur les pas d'autrui ?

     

  • Retour vers le futur

    Autodidacte de la spiritualité, je suis loin d'être (r)entier.

    L'Auto did Act et tomber entre Ses mains peut marquer le regard à vie.

     

    Avec le recul, il n'y eut jamais d'autre alternative qu'un rejet par le monde :

    Si je n'avais des prédispositions à la survie, je ne serais que fantoche, marionnette.

     

    Je feins d'en connaître la finalité, mais tout a été refait à neuf, comme insufflé.

    L'édifice semble aller de travers car un module n'est pas encore à sa place...

     

    C'est l'haine-mie qui, sans le savoir, déclenchera une "anti-mécanique" implacable.

    Le vie ou la mort, je ne sais le sort qui m'est réservé en tranchant ce noeud gordien.

     

  • There is a war

    Pour le monde, ma place est sur le banc de touche,

    Je n'ai pas assez d'estime de moi pour vivre heure-eux.

     

    Toute ma vie répétée et renvoyée cette notion de "non-valeur",

    Mensonges de personnes alitées par un système peur-eux.

     

    Comme je comprends ces misérables étrangers tenus en joug,

    Ici la différence rime avec l'indifférence, à moins de capituler.

     

    Même seul contre tous, je pourrais encore d'avantage m'annihiler.

    Pour Nous, l'extinction n'est pas la fin mais une reprise en main...