Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-Plume - Page 8

  • Sens dessus dessous


    Je représente les sans intérêts, les méprisés.
    Les mis au ban, les bancales, les différents,
    Ceux dont le cheminement est singulier.
    Il y a les lois des bâtisseurs et celles des créateurs :
    Aucun jugement ne contraint ni ne contient l'infini.
    La pierre angulaire révélera l'unité des boiteux,
    Les sans valeur aveugleront l’œil terne des premiers.

     

  • Abaddon

     

    Je ne suis plus façonné par l’État et sa violence endémique :

    Mépris de classe, déni du sacré, repli communo-raciste,

    Ces élus-minés tout extériorité qui délaissent l'Intérieur,

    Ego-centrées leurs préoccupations, arrivant en sauveurs...

    T'identifier te donne une force, une légitimité, un sens.

    Tu deviens bon soldat, prêt à penser, corvéable à souhait,

    Ta vie se passera sans encombres mais sans saveur ajoutée,

    Tu reproduiras une droiture faite de bric et de broc, colmatée.

    Rien d'ontologique dans cette vie de pis-aller, la mort assurée !

    Souviens-toi, s'il est encore temps, de l'Homme et ses symboles...

     

  • Chut...


    Je vous laisse les honneurs, le bruit et la fureur,
    Chacun sa place, son tour, son heure de gloire.
    Au sein des différences je représente l'Esprit,
    Une voix dissonante qui n'est pas liée à un corps,
    Raison pour laquelle ma révolution se fera entendre.
    Babylone est en feu et souhaite propager le brasier
    Mais c'est de l'intérieur que viendra le Pyro-man
    Pour que l'engeance ne puisse plus se perpétuer.

     

  • Autodestruction

     

    Je suis lourd de ton inaccompli.
    Le porte-Heure a bon dos
    Et les souffles tournent impurs.
    On prie plus l'image que l'icône,
    Défend avec verve plutôt que Verbe.
    Esprit et Vérité clame l'estropié :
    L'homme se tourne vers l'orgue-Oeil
    Inspire et dénie son propre reflet...

     

  • Du grain à moudre


    Je suis de l'eschatologie,
    Voué à me perdre pour Le trouver,
    Fugace et invisible, Unsigne.
    Le chaos ne touche pas l'Haut key.

    Je suis dans l'eschatologie,
    L'époque est le sujet et l'objet :
    Je vois la lumière tout envahir
    Et les moissonnés reverdir.

    Je suis eschato-logique,
    Verbe tranchant et symbolique,
    Herméneute du sacré, assembleur.
    Jésus pour moi n'est qu'Un connu

    Je suis pour l'eschatologie.
    Ce monde doit quitter l'espace-temps
    Puis renouer un Temps avec l'instant,
    Mais qui a su préserver l'Enfant ?

     

  • Secousse tellurique

     

    Qui fait l'ange fait la bête mais
    Qui est Bête peut connecter l'Ange
    Et parler d'un cœur unifié et pacifié.
    A chaque fois je crois que j'ai tout dit
    Mais la Source jamais ne tarit
    Au mieux elle devient mutique
    Pour mieux régner sur le brouhaha ambiant.
    J'évolue loin de l'art-Reine, serf,
    De nature mystique : araignée, cerf...
    Indépendant mon cheminement, délié
    Je suis à la fois d'ici et d'au-delà
    Adepte de la peinture vivante, organique.
    Mon dessein coïncide avec l'Heure
    A rebours tu te remettras mon œuvre.
    Assez dit, assez fait. Arrivons au cœur du message :
    La douleur et l'organe lourd de conséquences,
    Puisque le Ciel va s'ouvrir et que la terre va renaître.
    Tenez- vous prêts pour le grand chambardement !

     

  • Re-naissance

     

    L'instant est vierge :
    Viens on se Marrie !
    Lumière et corps,
    Pour l'éternité.
    Le Verbe est présent,
    Amour rayonnant.